Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 01:10

Le 19 janvier dernier, l’APOH a réuni plus de 25 professionnels de santé (orthophonistes, psychologues, kiné) autour de Ludivine MOCHOT, psychologue, sur le thème de la prise en charge orthophonique de l'enfant et sa dimension psychologique générale.

Après avoir distingué le développement émotionnel et cognitif, nous avons partagé certaines causes menant le premier à parasiter le second (par exemple, les non-dits dans l’histoire familiale). Nous avons pu alors débattre de la difficulté et la nécessité d’exprimer ses émotions puisque chaque blocage d’une émotion même négative peut limiter l’expression des émotions plus positives.

La question de l’autonomie psychique a aussi été abordée, avec ses moments de régression qui permettent de rassurer l’individu face au risque d’avancer.

La détresse de certains patients et de leurs familles nous engagent parfois à aborder la question d’une consultation psychologique. A partir de ce constat commun, nous nous sommes intéressés au positionnement professionnel permettant d’aborder cette question sans culpabilisation.

Chaque professionnel aborde ses patients avec ses propres résistances et ses propres impasses. Des exemples de travail pluridisciplinaire ont étayé les bienfaits d’une thérapie mais aussi ses limites et les risques de déstabilisation familiale dont chacun doit tenir compte car le deuil des représentations et des projections prend du temps.

Nous avons terminé cette rencontre à travers le rapport au temps dans la société où la rapidité de l’information court-circuite la pensée ce qui nous a permis de rappeler les dangers d’un usage abusif et non différencié d’outils informatiques (ordinateurs, tablettes, smartphones…).

L’APOH remercie chaleureusement Ludivine Mochot et tous les professionnels qui ont échangé librement sur cette dimension psychologique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires