Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 23:21

Le 24 janvier 2012 les professeurs de l’école « calandreta dau clapàs » ont sollicité de l’A.P.O.H. une présentation générale de l’exercice orthophonique en libéral dans un contexte de libre échange. calendreta-dau-clapas.png

 

‘’La démarche des « Calandretas » s’inspire de la méthode Freinet et de la pédagogie institutionnelle. Elle vise à donner la parole à l’enfant, à le rendre autonome et à réguler la vie de groupe. Par ailleurs la « Calandreta » enseigne l’occitan aux enfants grâce à l’immersion dans la langue dès la maternelle ce qui permet de les rendre véritablement bilingues. Le français est introduit progressivement et prend une importance croissante à partir du CE1.’’

 

Ainsi cette intervention a permis d’expliciter notre décret de compétence et notre nomenclature générale des actes, les signes et dates d’alerte motivant l’adressage de leurs élèves, les prescriptions médicales, et surtout la pratique du bilan orthophonique : de l’anamnèse à l’élaboration du projet thérapeutique, en passant par le choix des tests, l’interprétation quantitative et qualitative des résultats menant au diagnostic orthophonique. Ce sont ensuite les modalités de prise en charge (durée, nombre de séances, individuelle ou en groupe) qui ont été développées.

La relation professeurs/orthophonistes tenait à cœur les participants qui ont mis en exergue les réussites d’aménagements de la scolarité chez des enfants présentant des troubles développementaux ou acquis, et qui ont soulevé les questionnements que pouvait susciter l’apprentissage de l’occitan chez ces enfants dans notre profession.

La discussion autour du bilinguisme entre une démarche pédagogique réfléchie et la connaissance du développement et des troubles du langage a été enrichissante pour chacun.

Les enseignants, motivés et intéressés, ont donc été très satisfaits des réponses apportées à leurs questions pendant cette heure d’échange et espèrent pouvoir approfondir le partenariat professeurs/orthophonistes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires