Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 20:11

L'APOH était conviée ce vendredi 9 juin 2017 à la soirée de remise de dons du LIONS club MONTPELLIER DOYEN.

Remise de dons du Lions Club Montpellier Doyen

Cette cérémonie s'est tenue à l'Altrad Stadium en présence du Président du club, des membres de la commission chargée aux dons et de la conseillère municipale déléguée au Handicap.

Lors de cette soirée, nous avons pu exposer les missions de notre association et présenter plus amplement l'action Un bébé - un livre. Nous leur avions apporté quelques livres doudous ainsi que la dernière version du nouvel Objectif langage afin de rendre concrète l'importance de leur don.

 

Remise de dons du Lions Club Montpellier DoyenRemise de dons du Lions Club Montpellier DoyenRemise de dons du Lions Club Montpellier Doyen

Cette soirée fût l'occasion de découvrir les actions des autres associations ou personnes présentes et de pouvoir créer des liens pour mener conjointement de nouvelles actions.

 

Nous remercions, une nouvelle fois, le LIONS club MONTPELLIER DOYEN pour la confiance qu'il nous accorde et leur participation financière qui va nous permettre de développer davantage notre action de prévention.

 

Repost 0
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 19:36

La dernière édition de 1 bébé 1 livre 2016 a été un véritable succès dans les maternités de l'Hérault. La mission de prévenir les troubles du langage, l'illettrisme, prévenir des risques de l'utilisation intensive des écrans pour les enfants en bas âge semble avoir été remplie !!!
 

Nous avons réussi à discuter avec plus de parents que d'ordinaire, du fait du nombre de sessions plus important ! En effet, nous sommes intervenus 4 jeudis consécutifs dans les maternités de Montpellier, et deux fois sur Ganges et Béziers. Nous avons distribué 300 livres en tissu environ, ce qui signifie que nous avons rencontré au moins 300 familles. 

Cette année 12 étudiantes en orthophonie nous ont accompagnées dans l'organisation des journées et ont participé aux discussions dans les chambres avec les familles ! Quelle belle rencontre ! Merci à elles !

Le personnel soignant nous retrouvant chaque semaine, nous avons eu la sensation d'avoir laissé une trace, d'avoir partagé la dimension importante de prévention en orthophonie, et d'avoir créé des partenariats plus riches !

Bref, une très belle expérience pour nous toutes.

Merci à la ville de Montpellier et aux URPS, ainsi qu'aux adhérents pour leur soutien moral et financier.

1 bébé / 1 livre : éditionS 20161 bébé / 1 livre : éditionS 2016
Repost 0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 19:02

Pour la 5ème année consécutive, les orthophonistes de l’APOH ont réalisé l’action « 1Bébé-1Livre » le 25 novembre 2015.

Cette année, plus de maternités ont pu être visitées : les trois maternités de Montpellier (Saint-Roch, Clémentville, et Arnaud de Villeneuve), les 2 maternités de Béziers (Champeau et le CHU) et celle de Ganges (pour la première fois !).

En tout, 12 orthophonistes se sont rendues dans ces maternités afin d’offrir un livre-doudou aux nouveau-nés et une plaquette d’information sur le développement du langage oral « Objectif-langage » aux parents.

Opération réussie, plus de 130 livres-doudous et livrets « Objectif-langage » ont été distribués.

Les équipes des maternités nous ont chaleureusement accueillies. Elles avaient informé les parents de notre passage grâce à des affichettes que nous leur avions laissées la veille.

1 bébé / 1 livre : 2016

Les parents se sont montrés intéressés ; ils nous ont posé des questions et les échanges ont été nombreux et riches : cela a été l’occasion de souhaiter la bienvenue à leur bébé, souligner les toutes premières interactions lorsque cela s’y prêtait (bébé s’oriente vers la voix de maman, bébé tend ses yeux vers elle, ouvre la bouche en réponse à la musique du langage qui lui est adressé…) mais aussi d’ écouter les préoccupations des parents concernant d’autres enfants de la fratrie (bilinguisme, bégaiement, absence de langage chez le jeune enfant…).

France 3 ainsi que la radio RCF sont venus nous rencontrer et nous ont suivies pour réaliser des reportages !

Cette action est aussi le lieu de nombreux échanges entre collègues et une belle aventure humaine et professionnelle !

Repost 0
20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 18:14

Ayant débuté en 2006 dans certaines régions de France (Alsace …), cette action gagne peu à peu les autres régions et mobilise de plus en plus!

Cette année, pour sa 4ème édition, l’APOH élargit son champ d’action :

nous sommes revenus le 20 novembre, dans les 3 maternités de Montpellier (Arnaud de Villeneuve, Clémentville et Saint-Roch) accompagnée de quelques étudiantes du centre de formation,

et nous avons aussi été présents dans les 2 maternités de Béziers (Centre hospitalier et Champeau).

Ce fut l’occasion de rencontrer de nouvelles équipes et de renforcer les relais déjà établis les années précédentes avec les professionnels des maternités.

N'hésitez pas à venir nous rejoindre pour aller à la rencontre des familles et les sensibiliser à l’importance des premiers échanges avec leur bébé (regards, paroles, sourires…) et l’intérêt qu’il y a à lui raconter et lui lire des histoires. Tous ces moments de partage participeront à l’émergence et au développement du langage, lequel sous-tend l’entrée dans le monde de l’écrit. Cette initiative s’inscrit donc dans la prévention des troubles du langage mais aussi de l’illettrisme.

Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 13:38

En novembre dernier, l’APOH a organisé la 3ème édition de l’action « 1 bébé, 1 livre » dans le département de l’Hérault. Nous sommes intervenues, cette année, dans les 3 maternités de Montpellier le 21 novembre, et une autre équipe d’orthophonistes a pu se rendre dans les 2 maternités de Béziers une semaine plus tard.

A Montpellier, chaque orthophoniste était accompagnée d’une étudiante volontaire. Ceci dans le but de sensibiliser les futurs professionnels à la Prévention. Nous avons pu rencontrer une centaine de familles et leur avons offert un livre-doudou et un livret « Objectif Langage ». A Béziers, une quarantaine de livres a été distribuée ; par ailleurs, une rencontre avec un journaliste du Midi-libre a fait l’objet de la parution d’un article dans le journal web et d’une petite vidéo.

Ces journées d’action ont été, une nouvelle fois, de bons moments de rencontres et d’échanges avec les nouveau-nés et leurs familles.

 

Ces échanges permettent de réaliser à quel point il existe un besoin d’information grand public sur le développement des premières interactions, de la communication, du langage oral et plus tard du langage écrit. En particulier, certains milieux nous sont apparus vulnérables, ceux combinant à la fois des ressources socio-économiques défavorisées et le bilinguisme, avec souvent un désir de réussite pour les enfants. Ce dernier est d’autant plus fort que l’expérience ou l’histoire migratoire aura été coûteuse, sur le plan matériel et sur le plan psychique. Cette vulnérabilité connue dans la littérature (voir entre autres les travaux de Margalit Cohen Emerique), requiert beaucoup d’attention et de temps pour que les échanges puissent s’inscrire en mémoire ; ils peuvent alors mobiliser les familles autrement qu’elles ne l’auraient pensé en ce qui concerne notre champ spécifique d’intervention. Ainsi, parler à leur tout-petit dans leur langue maternelle, et non pas le français comme le recommandent encore parfois quelques enseignants, chanter des comptines dans leur langue, raconter des histoires de tradition orale, ne pas hésiter à consulter en orthophonie… Cette problématique est toutefois fort complexe et s’inscrit dans une interdisciplinarité. Des personnes de l’APOH ont pu participer à un groupe de travail sur langage et bilinguisme avec l’association Cesam Migration Santé entre 2011 et 2013. Nous espérons que cette réflexion pourra reprendre très prochainement.

 

Au-delà de ces constats, expériences et rencontres, il nous faut souligner l’énorme travail qui existe en amont : demandes de subventions, contacts divers de visu, par téléphone, par écrit, modifications à apporter au dossier de presse chaque année, réunions….Nous avons de ce fait réellement besoin de renouveler nos forces par l’implication de nouvelles et nouveaux collègues afin de pérenniser cette action dans l’Hérault, voire de la développer, l’objectif étant de sensibiliser davantage de familles. Nous sommes donc grandement en attente de celles et ceux qui souhaiteraient nous rejoindre. Les anciens, anciennes, comme les nouveaux  et nouvelles diplômées sont les bienvenus !

Enfin, nous tenons à remercier l’Association Dislalie, les étudiantes de 3ième et 4ième année (Tiphaine A., Maelys, Joséphine, Marion, Tiphaine C., Céline) et deux de nos collègues orthophonistes : Camille Alexis-David qui avait participé à tout le travail en amont lors de l’action 2012, et Nelly Alquier, toutes deux pour nous avoir prêté main forte ce 21 novembre 2013. Sans elles, nous n’aurions pas pu partager en binôme cette expérience… Or, pour une rencontre réussie, il nous semble essentiel, face à une famille, face à un parent, d’être deux à entendre, deux à évoquer, à raconter…

Pauline Cayrel, Florence Delhom, Aurélie Gondard, Séverine Soler, Emilie Toczek, Lucie Rivemal et Alexia Faurie.

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 15:05

Le 22 novembre dernier, des orthophonistes de l’APOH  (Association de Prévention en Orthophonie de l’Hérault), se sont rendues dans les 3 maternités de Montpellier, pour la seconde édition nationale de cette action. Cette journée nationale de prévention (relayée dans bien d’autres régions) a rencontré un vif succès tant auprès des familles que des équipes soignantes. Elle a été en partie financée par la Mairie de Montpellier et le SDOLR (Syndicat des Orthophonistes du Languedoc-Roussillon).

La polyclinique Saint-Roch a donc accueilli 3 orthophonistes qui ont distribué 30 livres-doudous ainsi que le livret « Objectif-Langage » aux nouveaux-nés et aux parents. Diego et ses parents ont fait partie de ces heureux élus qui ont reçu ce livre-doudou en tissu, que Diego pourra attraper, mâchouiller, mordiller…à sa guise ! Pendant la rencontre, ses parents ont écouté avec attention l’orthophoniste qui leur parlait du développement du langage oral et de l’intérêt de parler aux bébés, de leur raconter des histoires et de leur lire des livres, dès le plus jeune âge ; en effet,  ces moments privilégiés de communication et d’interactions entre le bébé et ses parents autour de l’objet livre favorisent l’entrée dans le langage oral et préparent ainsi l’apprentissage de l’écrit !

Cette action a également permis de répondre à des interrogations de parents quant aux troubles langagiers que peuvent rencontrer certains enfants, de les rassurer et les sensibiliser à la possibilité de faire un bilan auprès d'un/une orthophoniste s'ils ont des interrogations ou des doutes.

Des questionnaires ont également été proposés aux parents afin de recueillir leurs impressions et ainsi améliorer les opérations futures.

photo-2012.jpg"Dans les maternités de Clémentville et du CHU, 4 orthophonistes ont pu rencontrer également une soixantaine de familles et leurs nouveaux-nés, à propos du développement du langage  et de l’intérêt du livre dès le plus jeune âge.

Et le message a retenu l’attention des parents et du personnel rencontré !!

 

Repost 0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 22:23

Le 17 novembre 2011, l’action 1Bébé1Livre s'est déroulée pour la première fois dans notre département dans les 3 maternités de Montpellier : Arnaud de Villeneuve, Clémentville et Saint-Roc.

Initiée en 2006 par l'OPAL (orthophonie et prévention en Alsace), ce projet a pour objectif de sensibiliser les parents du nouveau-né à l'importance des premières interactions, de les accompagner dans la découverte des compétences communicatives verbales et non verbales de leur enfant. Il a également pour but de valoriser les parents dans leurs compétences autour de ces 1ères interactions avec leur bébé. (sourires, contact visuel, ajustement postural, babillage, réponse, etc.) qui sont autant de compétences socles au développement de la communication et du langage.

Outre le bagage biologique et génétique du bébé, on sait que l'acquisition du langage sera impulsée par l'interaction de l'enfant et de son entourage. Apprenant peu à peu à être sensibles aux signes que le bébé leur donne, il leur sera plus facile de décoder son message et du coup de favoriser cette période pré-linguistique, période significative et déterminante pour les apprentissages futurs: affectifs, scolaires, sociaux et culturels.

 

A cette occasion un « livre-doudou », choisi par ses parents, est offert à chaque nouveau-né, soit 85 distribués. doudous.pngLe livre a été présenté comme un objet d'attention conjointe, c'est à dire objet de partage avec l'autre. C’est un objet intéressant parce que stable, souvent choisi dans un moment affectif, privilégié et qui se répète. Il constitue donc un contenant pour le bébé dans un temps de partage avec son ou ses parents. Raconter une histoire, en mots simples, en mimiques, en réactions toniques... raconter à nouveau ce livre et ces images qui ont plu. Peu à peu cette répétition du contenu permettra à l'enfant d'assimiler des informations nouvelles, amènera les parents et leur bébé à vivre une expérience de contact avec la musique du langage, et plus tard avec la structure du langage, avec le sens, la signification comme l'aboutissement d'une concordance des mimiques, des mots, des images, du regard, de l'intonation.

Utiliser le livre avec les bébés, c'est aussi recourir à un objet qui favorisera et portera l'entrée dans le monde de l'écrit, ces signes qui disent quelque chose, qui restent et que l'on peut retourner voir et entendre pour retrouver ce sens

 

Le livret « Objectif Langage » a également été remis aux parents ; des exemplaires ont été laissés aux puéricultrices pour être distribués dans l’année. livret.pngCe fascicule reprend les étapes du développement du langage chez le bébé et encourage les attitudes parentales favorisant la communication. Une page intitulée « album de langage » incite les parents à relever les productions langagières de leur enfant. En insérant cette page dans le carnet de santé, les parents peuvent réinvestir ces informations en les partageant ultérieurement avec le pédiatre.

 

Lors de nos visites dans les chambres, les parents ont ainsi manifesté un intérêt certain pour le développement du langage de leur enfant. Un grand nombre de questions concernait aussi leurs enfants aînés, rappelant que le développement de cette faculté est source d'interrogations multiples pour le parent.

 

Enfin, les rencontres riches avec les professionnels ont permis d'organiser une continuité de l'action, de mettre en place des relais de l'information véhiculée.

Le retour des familles par les questionnaires distribués permettra de percevoir les attentes et les besoins de chacun et de réajuster au mieux notre intervention.

 

L’action « 1 Bébé 1Livre » a été médiatiquement relayée par les quotidiens régionaux « l'Hérault du jour», « Midi Libre », par la chaîne de télévision « France 3 Hérault » et la radio « France Bleue Hérault ».

 

Nous poursuivons la recherche de financements pour reconduire l'action l'an prochain, voire augmenter sa portée.

Repost 0